Récap d'info sur les huiles

Les lubrifiants de la ST1100 (Huiles, huiles de boite, huiles de fourches, etc...)
Répondre
Benji
Invité de l'Amicale
Messages : 6
Inscription : 06 mai 2018, 22:02
Type de votre moto : ST 1100
Région : Limousin
Localisation : Nord Correze

Récap d'info sur les huiles

Message par Benji » 13 mai 2018, 21:03

Bonjour a toutes et a tous,

Jeune Paniste, j'ai cherché un peu partout qu'elle pourrait etre le meilleur choix de lubrifiant pour ma belle. Après de longues heures devant mon PC et un mal de crane grandissant, j'avoue que je me suis perdu entre les différentes abréviation désignant les spécificités des huiles.

J'ai donc réalisé une compilation de tout ce que j'ai trouvé. Vous constaterez que j'ai surtout réalisé un "pompage" des infos présente sur le net. Ne bloquez pas sur le fait que je n'ai pas écrit moi même les textes, le but étant de transmettre l'information et non de réaliser une jolie prose. J’espère que cela vous sera aussi utile qu'a moi.

Attention, cette compilation d'informations n'est pas exhaustive et est volontairement moins détaillé que ce que j'ai trouvé sur le net. Pour ceux qui serait désireux de pousser la recherche, voici les différents liens vers les sites source.

http://www.fiches-auto.fr/articles-auto ... hoisir.php
http://www.quelle-huile-moteur-choisir. ... /viscosite
https://www.rymax-lubricants.com/fr/nou ... -it-works/

PS: pardon si cela a déjà été réalisé.
L'important n'est pas d'arriver le premier, mais de prendre plaisir à parcourir le chemin.

Benji
Invité de l'Amicale
Messages : 6
Inscription : 06 mai 2018, 22:02
Type de votre moto : ST 1100
Région : Limousin
Localisation : Nord Correze

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par Benji » 13 mai 2018, 21:05

voici un petit lexique des acronymes utilisé pour parler des huile moteur.

Les normes:
ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobiles).
API (American Petroleum Institute).
SAE (Society of Automobile Engineers).

La viscosité:
Elle représente la capacité d'un fluide à s'écouler et à "s'accrocher" à son support à une température donnée. Plus un un fluide est visqueux, moins il coulera vite et plus il sera "gluant". En chauffant, l'huile voit sa viscosité diminuer, ce qui pose problème pour la bonne lubrification du moteur.

Moduler l'indice à froid : si par exemple votre moto doit normalement prendre du 25W pour l'indice hiver (fige à -15°), mais que vous êtes dans endroit très froid (avec des -20 réguliers), il faudra songer à choisir une huile plus fluide à froid comme de la 5W.
Moduler l'indice à chaud : si votre moteur est très kilométré, le jeu entre les pièces sera plus important. Si vous avez une huile dont l'indice de viscosité à chaud est 30, vous pourrez alors peut-être passer à du 40 afin de compenser les jeux par une huile plus visqueuse (qui tiendra alors mieux entre les jours). Un des signes annonciateur est la consommation d'huile.

Voici un tableau qui pourra vous donner quelques repères :

Image

La viscosité d'une huile moteur s'exprime par 2 grades. Un grade à froid et un grade à chaud.

Le grade à froid se situe devant la lettre W.

Le grade à froid se situe devant la lettre W. Par exemple, pour une huile 10W40, le grade est de 10. Le grade à chaud se situe après la lettre W. Dans le même exemple le grade à chaud est de 40. W est la première lettre du mot anglais "Winter" (hiver).

Le 1er grade traduit la viscosité dynamique à froid : la capacité à démarrer le moteur et à amorcer la pompe à huile : 0W : env. -30°C 5W : env. -25°C 10W : env. -20°C 15W : env. -15°C

Le 2e grade traduit la viscosité cinématique à chaud (100°C et 150°C sous cisaillement) : 20, 30, 40, 50, 60. Plus le nombre est élevé, plus épais sera le film d'huile à chaud. Il favorise la protection et l'étanchéité. Plus le nombre est bas, meilleure sera la réduction de frottement à chaud. Il favorise les économies de carburant. Afin d'assurer une protection immédiate à chaque démarrage du moteur, le choix du grade de viscosité à froid est primordial. L'huile la plus fluide est la plus rapide pour le temps de mise en huile du moteur.
L'important n'est pas d'arriver le premier, mais de prendre plaisir à parcourir le chemin.

Benji
Invité de l'Amicale
Messages : 6
Inscription : 06 mai 2018, 22:02
Type de votre moto : ST 1100
Région : Limousin
Localisation : Nord Correze

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par Benji » 13 mai 2018, 21:07

Spécification API et classement:

L'American Petroleum Institute, API, est une association commerciale Américaine pour l'industrie du pétrole et du gaz naturel. Elle réunit les différents acteurs de production, raffinement, distribution et de nombreuses autres activités autour du pétrole. Parmi ces activités, elle a mis en place des normes techniques différentes, telles que les méthodes de mesure, etc.


Il existe deux catégories: l'essence et le diesel. Catégorie S "Spark Ignition" pour les moteurs essence et la catégorie C "Compression Ignition" pour les moteurs diesel. Pour les deux, la lettre S ou C est suivie d'une autre lettre. Par exemple, SM ou CF. Plus la lettre est éloigné dans l'alphabet, plus la technologie de l'huile est récente. Pour une huile récente, la spécification plus élevée se substituera au grade inférieur de la lettre. Par exemple, si nous avons une huile avec la spécification SN, elle peut également être utilisée pour les véhicules qui demandent API SM, SL et SJ; elle est rétrocompatible.

Cependant, vous devez faire attention à l'année de construction du moteur. Si le moteur est trop vieux, la chimie moderne peut ne pas être adapté ou compatible avec les anciens modèles de moteurs et matériaux utilisés pour fabriquer le moteur. Voyons par catégorie comment cela fonctionne.

Classification d'huiles pour les moteurs essence

Voici toutes les catégories API dans les moteurs essence. Elles sont principalement pour les voitures de tourisme essence, comme la plupart des voitures aux États-Unis sont essence et non diesel.

Image

Orange: grades obsolètes / Vert: grades actuels.

PS: Beaucoup d'huiles dites "pour moteur essence" comporte également les lettres spécifiant la classification indiquant qu'elle fonctionne aussi pour les diesels... allez comprendre...

PPS: Les contraintes sur les moteurs de motos étant souvent supérieures à celles des moteurs de voiture, il est conseillé d'utiliser des huiles spéciales motos.
Les huiles motos, contiennent des additifs spécifiques pour les boîtes de vitesses intégrées au moteur.
Les huiles voitures contiennent des additifs anti-friction, ceux ci seront nuisible a l'embrayage des motos.
L'important n'est pas d'arriver le premier, mais de prendre plaisir à parcourir le chemin.

Benji
Invité de l'Amicale
Messages : 6
Inscription : 06 mai 2018, 22:02
Type de votre moto : ST 1100
Région : Limousin
Localisation : Nord Correze

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par Benji » 13 mai 2018, 21:35

Alors, quelle huile pour ma belle, en définitif?

Le prix d’un produit est défini par la loi de l’offre et de la demande, dans une fourchette située entre son coût de revient (en-dessous duquel le produit serait vendu à perte) et le prix maximal que le client est prêt à consentir.

Or une huile pour moto revient un peu plus cher à fabriquer à cause de volumes de vente relativement faibles, de coûts de recherche élevés et d’une composition plus complexe (contraintes mécaniques très fortes, donc plus d’additifs), ainsi que des coûts indirects: promotion, publicité, emballage (bidons d’un litre et non de cinq), distribution…

Beaucoup de motards achètent leur huile chez leur motociste, qui réalisent de très faibles volumes de vente et doivent dégager une marge importante. Afin de ne pas les ruiner par la concurrence des grandes surfaces (qui génèrent des volumes bien plus importants, donc peuvent rogner sur la marge), les fabricants d’huile proposent deux gammes commerciales : la même huile, mais dans des emballages différents (plus valorisants) et avec des tarifs parfois doublés.

Pourquoi peuvent-ils se le permettre ? Parce que le motard amoureux de sa monture est prêt à payer bien plus cher son huile que l’automobiliste.
La différence de prix est disproportionnée, mais le motard, persuadé de « piloter » une moto « de compétition », n’en a cure.

Pourquoi des additifs dans l'huile?

Toutes les huiles moteur sont composées d’une ou plusieurs bases et de divers additifs.
Les bases sont de deux types, minérales ou synthétiques.

Les bases minérales sont issues du raffinage du pétrole, puis améliorées par traitement chimique (hydrocraquage, hydro-isomérisation…)
Les bases synthétiques sont entièrement fabriquées chimiquement.
De nombreuses huiles mélangent les bases synthétiques et minérales, et sont donc appelées « semi-synthèse ».

Les huiles de synthèse sont obtenues de trois manières, ce qui donne trois qualités différentes.
De la plus mauvaise (qui est déjà très bien) à la meilleure:
– les huiles hydrocraquées ;
– les PAO (polyalphaoléfines) ;
– les esters.

Pour un puriste, seule une huile de synthèse à base d’esters et ayant une plage de viscosité minimum type SAE 0W40 est une huile de synthèse, le reste ne constituant que des mélanges.

La pollution due aux résidus de combustion et à l’introduction de corps étrangers
Entre autres: suie, carburant, eau, glycol, sodium (eau salée) et silicium (sable).

Les additifs anticorrosion
Mesurés en particule par million (ppm), ils influent sur le TBN (TAN, TBN : Total Acid Number et Total Base Number) en neutralisant les attaques acides. Plus il y en a, mieux c’est. C’est aussi le constituant des cachets contre les brûlures d’estomac.

Les additifs anti-usure
Le principal s’appelle dithiophosphate de zinc. La proportion entre zinc et phosphore est toujours constante car ces deux produits sont ajoutés sous forme d’une poudre unique, le ZDDP. Ce sont les derniers remparts contre l’usure lorsqu’il y a eu rupture du film d’huile ou en lubrification limite (cames, segment de feu au point mort haut). A noter que le phosphore doit être de plus en plus banni à cause des catalyseurs modernes car il en bouche les surfaces actives. Une mention est inscrite en clair sur le bidon: à ne pas mettre dans un moteur catalysé.

L’additif anti-friction
Peu présent dans les huiles moto, mais beaucoup dans les huiles auto de norme élevée (SH et surtout SJ) car il fait baisser la consommation et la pollution. Mais il a le défaut de faire parfois patiner l’embrayage. Eviter donc les huiles de norme SJ si des problèmes d’embrayage apparaissent.

L’additif anti-mousse
Il évite l’excès de bulles d’air dues au brassage de l’huile et qui font baisser la pression d’huile. Comme le phénomène augmente avec le régime moteur, il est nécessaire pour les moteurs qui tournent régulièrement au-delà des 7.000 à 8.000 tours par minute, pas pour les autres.

Les polluants provenant de l’usure interne du moteur
On retrouve tous les constituants des diverses pièces. Historiquement, on s’est toujours beaucoup intéressé au fer qui indiquait l’usure des cylindres en fonte. Avec 80 ppm de Fe, un moteur est sensé être en piteux état. Les métaux tendres (Cu, Pb, Sn) viennent souvent des coussinets, le chrome des segments, l’aluminium des pistons… etc.

Huile spéciale moto ou auto ?

Mon avis personnel est qu’une bonne huile semi-synthétique de type automobile conviendra, et coûte bien moins cher.
Et pas forcément la peine de prendre des grandes marques: l’huile Mobil 5W50 et l’huile Carrefour 5w50 n’en font qu’une.

Et oui, c’est Mobil qui fabrique et conditionne l’huile 5w50 de chez Carrefour. Pour les sceptiques, comparez le code Emballage d’un bidon de 4 litres Mobil 5w50 à celui du bidon de 5 litres Carrefour 5w50 ; et là, vous remarquerez qu’ils sont identiques. Normal, ils proviennent tous les deux de la même chaîne de production.
De même pour la 10W40 de chez Carrefour. Notez le code EMB au dos du bidon, il dit EMB76476b comme les bidons de chez Mobil et ceux d’Esso.
Esso et Mobil sont un seul et même groupe: Exxon-Mobil, le numéro un mondial en taille, très loin devant tous les autres.
Le code Esso dit: EMB76476a. Décryptage: il y a une raffinerie dans le 76 (à Rouen), l’usine a le numéro 476 dans ce département, et le robinet « a » est pour les bidons Esso et le « b », pour Mobil et Carrefour.
Dernière modification par Benji le 13 mai 2018, 21:54, modifié 1 fois.
L'important n'est pas d'arriver le premier, mais de prendre plaisir à parcourir le chemin.

Benji
Invité de l'Amicale
Messages : 6
Inscription : 06 mai 2018, 22:02
Type de votre moto : ST 1100
Région : Limousin
Localisation : Nord Correze

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par Benji » 13 mai 2018, 21:51

Bref, j'ai maintenant une vision plus claire me permettant de mieux choisir mon huile.

Si les huiles "auto" peuvent faire l'affaire, je pense qu'à la longue l'embrayage vieillira moins bien qu'avec une huile moto. Même si, sur les Pans, les contraintes sont moins importantes que sur les motos montant a 12 000 ou 13 000 Trs/min.

Ne roulant que lorsque le soleil sort son nez (je sais, je ne suis pas un puriste, mais le but n'est il pas de trouver le bonheur qui nous correspond?), je ne pense pas faire plus de 6 000 ou 7 000 kms par ans. Je vais donc opter pour un huile spécifique moto. En effet, l’écart de prix est parfois important, mais sur une année, le budget engagé n'est pas énorme.
De plus, je pense que (peut être a tort, me direz vous) si je respecte ma monture au mieux, elle me mènera partout sans trop de souci. Et ne sachant pas ce qui lui a été administré au par avant, je préférè être prudent.


Merci de m'avoir lu. j’espère ne pas avoir laisser trop de faute de frappe. Si tel est le cas, n’hésitez pas a me MP pour que je corrige.
L'important n'est pas d'arriver le premier, mais de prendre plaisir à parcourir le chemin.

Avatar de l’utilisateur
thiecand
Invité de l'Amicale
Messages : 70
Inscription : 10 févr. 2018, 09:43
Type de votre moto : ST 1100
Région : Pays de la Loire
Localisation : sud naoned 44

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par thiecand » 14 mai 2018, 09:02

Quelle recherche et bravo et merci pour le partage......

C'est vrai que ce n'est pas évident de connaitre toutes les spécificités des huile qui sont pourtant primordiales pour la durée de vie de nos moteurs ......
Encore merci à toi...... :super: :super: :super:
Mais où vont ils tous , après ??

Avatar de l’utilisateur
marc15
Invité de l'Amicale
Messages : 7
Inscription : 10 avr. 2017, 14:15
Type de votre moto : ST 1100
Région : Auvergne

Re: Récap d'info sur les huiles

Message par marc15 » 16 mai 2018, 10:53

Salut Benji,

Merci à toi pour ce partage..............très instructif :super:

Répondre