Moto d'exception

Répondre
Avatar du membre
jc89
Administrateur
Messages : 1929
Enregistré le : 04 août 2004, 21:30
Type de votre moto : ST 1300
Région : Bourgogne-Franche-Comté
Localisation : Yonne, coulanges la vineuse

Moto d'exception

Message par jc89 »

Les anglais ne font rien comme tout le monde. Et c'est tant mieux ? À contre-pied des motorisations Down-sized, Hybrid ou Electric, Triumph conserve et consolide son 3-cylindres de 2,5 litres ! Plus puissantes, plus coupleuses et homologuées Euro5b, les Rocket 3 R et GT changent de jantes, de coloris… et de nom. Présentations.

À son lancement en 2004, la Rocket III cubait 2294 centimètres cubes, sortait 142 chevaux et 200 Nm, pesait 320 kilogrammes (à sec, sans le plein de 25 litres) et coûtait 18 010 euros. En vingt ans, le Power Cruiser de Triumph n'a pas pris une ride… mais du muscle, plein !

Passé à 2458 cc, 170 ch et 221 Nm en 2019, la Rocket 3 évolue à nouveau cette année. Pour mieux signaler cette évolution, les anglais dotent d'ailleurs leur exceptionnelle machine d'un petit suffixe : "Storm", ou tempête en français. Doit-on comprendre que les précédentes générations de Rocket 3 étaient calmes ?

Avec cette - très, très - grosse nouveauté 2024 d'abord, Triumph promet "des performances explosives avec une augmentation de puissance de 15 ch (182 ch à 7000 tr/min) et encore plus de couple record, en hausse de 4 Nm (225 Nm dès 4000 tr/min)". Le boudin arrière de 240 mm va encore déguster. Le pilote va se régaler.

"Également nouveau pour 2024, la Rocket 3 Storm dépasse désormais les dernières exigences Euro 5b, offrant un refroidissement liquide, des émissions réduites et une excellente rendement énergétique", assurent les motoristes d'Hinckley qui estiment sa consommation moyenne à 6,6 l/100km (Vs 7 en 2004).

Inchangés, les freins auront toujours fort à faire ! On retrouve l'étrier radial monobloc Brembo M4.32 et le disque de 300 mm… à l'arrière, oui, "plus grands et plus puissants que le système de frein avant de nombreux autres modèles", illustre Triumph, ainsi que la paire de Brembo Stylema et doubles disques de 320 mm à l'avant.

Le poids du bestiau atteint 317 kg dans sa version R "roadster" et 320 kg en GT "Grand Tourisme". Des poids "tous pleins faits" attention, le réservoir pouvant embarquer 18 litres de carburant. En considérant la conso annoncée, l'autonomie maximale théorique de la nouvelle Rocket III atteint donc 272,72727 km. Si si, le moindre centimètre parcouru sans pousser cette moto en panne sèche, compte !
Storm Cruiser, le nouvel ordre Triumph

Contrairement au freins, les jantes de 17 et 16 pouces (Av/Ar) sont "mises à jour avec un design sportif en aluminium moulé à dix branches, réduisant la masse non suspendue. Cette réduction a un impact positif sur la réponse de direction en mouvement, améliorant l'agilité déjà impressionnante de la Rocket", équipée par ailleurs d'un cadre en aluminium.

"Suite au succès commercial des récentes éditions spéciales Rocket qui présentaient une finition Black", explique Triumph, les Rocket 3 Storm adoptent une finition anodisée noire sur de nombreux éléments : "cadre arrière forgé, bras oscillant, tés de fourche, pontets de guidon, finition de selle, repose-pieds et supports pour le conducteur et le passager, pédales de frein et de vitesses, leviers et béquille latérale", énumère la frime firme d'Hinckley.

La Rocket 3 Storm conserve bien évidemment son attirail "Electronic" : accélérateur "Ride-by-Wire", embrayage "Torque Assist", "Traction Control" et ABS tenant compte des prises d'angle, modes de conduite ("Road, Rain, Sport and User"), "Cruise Control" de série, démarrage "Key Less". Seul le "Quickshifter" est en option.

Enfin, "chaque modèle est proposé avec trois options de couleurs distinctes en deux tons. La R est disponible en Rouge Carnaval avec Noir Saphir, en Bleu Pacifique Satiné avec Noir Saphir Mat et en Noir Saphir avec Granite. La GT est disponible dans les mêmes couleurs, mais la répartition sur le réservoir est inversée, offrant un look distinctif et percutant ainsi qu'un choix de couleurs cohérent pour les deux modèles", décrit Triumph.

Pour mémoire, la dispose d'une ergonomie plus routière avec "une différence de 125 mm dans la position de la poignée par rapport à la R, offrant ainsi une position de conduite plus droite", une selle Touring accompagnée d'une selle passager mieux rembourrée et d'un dossier passager réglable.

De son côté, la R propose une selle plus haute (773 mm Vs 750), des commandes de pied médianes ajustables sur 15 mm "pour s'adapter à toutes les tailles de conducteur", tandis que la GT place les repose-pieds en avant "donnant une sensation custom décontractée, avec trois positions horizontales offrant 50 mm d'ajustement".

Disponibles à partir d'avril 2024 dans les concessions Triumph de France, les nouvelles Rocket 3 Storm s'afficheront à partir de 26 995 euros pour la R, et à partir de 27 195 euros pour la GT.

Un bijou, mais pourquoi un réservoir si petit ?.....
Répondre